SUPERVISION pour Etudiants et spécialistes de la PSY PSYCHOTHERAPIE-PSYCHANALYSE-PSYCHIATRIE-PSYCHOLOGIE-

SUPERVISION pour  Etudiants et Spécialistes de la PSY

PSYCHOTHERAPIE-PSYCHANALYSE-PSYCHIATRIE-PSYCHOLOGIE

Les études montrent que ces dernières années les spécialistes et les étudiants de la psy (psychologie, psychothérapie, psychanalyse, psychiatrie) sont davantage sujets aux dépressions, aux addictions, au mal-être, voire au burn-out.

Les formations et les supervisions défaillantes et parfois même absentes, ne font qu’ajouter à la détresse de certains praticiens et étudiants. Leur dépression pourrait aller jusqu’au suicide, il semblerait que l’anxiété et la dépression soit davantage présentes chez les étudiants et les spécialistes de la psy que chez le reste de la population.

Une mauvaise orientation, une méconnaissance de soi et de ses capacités, de ses qualités, de ses dispositions et de ses aptitudes, mène à l’impossibilité de distinguer ce qui est de l’ordre du désir et ce qui relève de la lucidité.

Mieux se connaître, se faire superviser et reconnaître ses limites font partie des professions relatives à la psychè.

En effet, certaines exigences sont à prendre en compte et la première d’entre elle consiste à être honnête à l’égard de soi-même.

Il faudra par ailleurs  :

–être psychologiquement solide dans les professions de la psy

–être naturellement dévoué tout en consacrant du temps à soi et à ses proches penser à soi et à son entourage

–avoir et travailler certaines qualités : dévouement, altruisme, bienveillance, absence de jugement

–Allocentrisme générosité abnégation charité philanthropie

–être naturellement lévinassien

Certains psys n’ont jamais lu ou entendu parler de Lévinas …

Pourquoi ne pas commencer aujourd’hui ? Par Ethique et infini par exemple.