Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/39/d542273584/htdocs/SITE-WP_A-Kalfa/wp-content/themes/bridge/title.php on line 247

Ariane Kalfa Burn-out parental ou l’Epuisement physique et psychique

Le Burn-out parental ou l’épuisement physique et psychique dû aux responsabilités familiales 

Certains événements heureux ou malheureux, une naissance parfois une naissance multiple, un deuil ou des deuils successifs, un mariage, une rupture transforment la vie familiale et la vie individuelle en cauchemar. Souvent, nous ne sommes pas préparés  à vivre certains événements, qu’ils soient heureux ou malheureux. L’absence de communication, de soutien amical, familial ou social ajoutent à la détresse. La faible estime de soi est particulièrement complexe puisqu’elle constitue  simultanément une cause et un effet de ce burn-out.

Subjectivement la nouveauté est parfois vécue comme une menace, une catastrophe événementielle, si bien que l’adaptation s’avère difficile voire impossible sur le court-terme.

La tension entre les responsabilités familiales et la souffrance individuelle, la solitude et l’incapacité à surmonter de telles périodes de l’existence mènent parfois à une dépression.

Les symptômes 

Le Burn-out parental ou l’épuisement physique et psychique se manifeste parfois par des problèmes de santé tels que le diabète, les maladies cardio-vasculaires, hypersomnie, hyperphagie etc.

 Les conséquences :
Les conséquences peuvent être désastreuses, une relation conflictuelle avec le conjoint pouvant mener à la séparation, de la violence verbale et parfois physique, une
négligence à l’égard des enfants, un désintérêt pour la vie familiale et professionnelle, une perte de repères, une dépression, un stress post-traumatique.

Lorsque les ressources internes s’épuisent, il est temps d’entamer une psychothérapie afin de les renouveler et de comprendre pourquoi il fut nécessaire d’atteindre ses propres limites. 

Le terme de burn-out fut employé la première fois en 1974 par le psychiatre américain Herbert Freudenberger dans un article, Staff burnout. Il l’a comparé alors à une

« brûlure interne ».

Ariane KALFA

Psychanalyste, Psychothérapeute, Psychogénéalogiste

20 ans d’expérience, HDR

0610485798