Devenir Psychanalyste

« Etre psychanalyste, c'est simplement ouvrir les yeux sur cette évidence qu'il n'y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine. »
Jacques Lacan

La psychanalyse n’est pas une profession comme une autre. Elle n’est pas une formation classique ou intellectuelle. Elle est une transmission, une passation et comme toute transmission et comme toute passation, elle repose sur une élection, c’est-à-dire sur un lien unique, une relation entre un psychanalyste et un apprenti-psychanalyste qui est irremplaçable et irréductible.

Il s’agit d’un apprentissage très difficile, très douloureux et la meilleure formation est l’analyse elle-même, c’est-à-dire, cette proximité avec l’autre qui s’origine dans une connaissance de soi.

Autrement dit, c’est l’opacité à soi-même, l’incompréhension de son vécu, la méconnaissance de son inconscient, la surdité à soi-même qui font les mauvais psychanalystes (et les mauvais analysants).
Cependant l’intellectualité ne suffit pas. La première qualité requise est une intelligence du cœur. Sans générosité, la psychanalyse ne peut exister. Si l’autre n’est pas une priorité, s’il n’est pas une urgence fondamentale pour vous ne devenez pas psychanalyste.

FORMATION ET SUPERVISION

Certains analysants désirent devenir psychanalystes. La meilleure et l’unique formation à notre connaissance est la psychanalyse elle-même. Une analyse sérieuse est indispensable pour devenir psychanalyste. Par la suite, nous les supervisons de telle sorte qu’ils pourront plus tard, à leur tour, former et superviser d’autres psychanalystes. La psychanalyse n’est pas une théorie, ne consiste pas simplement en un savoir livresque ou théorique -bien que son apprentissage soit incontournable, nécessaire mais insuffisant, mais bel et bien une pratique. Il en est de même, pour la psychothérapie analytique. Nous proposons également à certains d’entre eux une formation en Psychogénéalogie.