La thérapie de couple |
La thérapie de couple : pourquoi, comment, et dans quels cas, et surtout quels résultats espérer ?
thérapie de couple, crise couple, conflit, famille, médiation
17477
post-template-default,single,single-post,postid-17477,single-format-standard,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

La thérapie de couple

La thérapie de couple, causes et conséquences

Le Couple va mal car il subit des transformations radicales dues aux changements de notre société. Le XXIe siècle n’a pas simplement vu le monde devenir radicalement différent mais également les groupes sociaux, les familles, les couples etc… subir de profondes mutations.
Chacun tient a sa liberté, à la réalisation de projets communs mais égalements à la concrétisation de ses projets individuels. Au sein du couple, l’on attend de l’autre qu’il nous permette de concrétiser ces deux formes de projets, les projets individuels et les projets relatifs au couple.
Cependant, le couple se réinvente sans cesse, il ne s’inscrit pas simplement dans la vie. Il est la vie. Il est par conséquent en mouvement continuel comme la vie elle-même. La question serait-elle de savoir quels sont les changements inhérents au couple qui vont l’épanouir ?  Ou inversement, quels sont ceux qui le mettront en péril ?
La question est de savoir si la fidélité est une composante incontournable du couple. Et également de comprendre ce que signifie l’infidélité. Infidélité a quoi? Et a qui? Avoir une aventure nous permettrait de changer, de vivre un changement, une transformation, sans en subir les bouleversements. Sortir de soi, de sa propre banalité, plus que de la banalité du quotidien, c’est la promesse apparente de l’aventure amoureuse infidèle. Le piège est aisé… Et il fait l’économie d’un changement intérieur.

Car le vrai problème de l’homme est d’évoluer, de progresser, de devenir autre. De devenir Différent, un autre que soi. Mais comment changer? Et dans quelle direction aller? L’un des pièges consiste a penser qu’il suffit de changer d’environnement ou d’entourage pour changer soi même alors que l’on choisit souvent le même genre de personnes car nous sommes rarement en relation avec les autres et le plus souvent nous le sommes avec nous mêmes, avec notre inconscient. C’est la substance même de la névrose, de la relation pathologique, de la relation dite “toxique”. Alors, choisir la femme d’un “autre”ou choisir tout simplement une “autre” Femme donnerait l’illusion de changer a moindres frais, c’est le “fast food” de l’évolution, de la progression, de la transformation de soi. C’est l’illusion de sortir de la banalité; non pas celle du quotidien (car elle n’est rien face a la banalité d’un soi ou l’on n’occupe pas sa vraie place, celle que l’on désire vraiment) mais celle d’un soi avec lequel l’on a tant de mal a vivre. Qui est on vraiment ? Et qui voudrait on être? Avec qui veut on vraiment partager sa vie ? Sommes nous attachés a l’autre ou l’aime-t-on vraiment ? Quelle différence y a-t-il entre les deux ? Telles sont les questions auxquelles la thérapie de couple peut apporter des réponses.

À lire aussi : La crise dans le couple

POUR TOUTE QUESTION, VOUS POUVEZ ME CONTACTER AU 06 10 48 57 98
OU EN CLIQUANT ICI :