La crise dans le couple |
La crise dans le couple se résout par une compréhension de ce qui en a fait autrefois la force, pour vous permettre d'entrevoir à nouveau cet avenir radieux.
crise couple, crise, couple
17480
post-template-default,single,single-post,postid-17480,single-format-standard,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-16.7,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.2,vc_responsive

La crise dans le couple

Lorsqu’un protagoniste du couple appuie trop souvent là où cela fait mal, lorsque plus ou moins consciemment, l’on cherche à faire mal ou l ‘on cherche tout simplement l’autre, pour notamment le faire sortir de sa cachette, ou pire, le pousser à bout, à son extrême limite… Pourquoi ? Parce que l’inconscient a plus d’un tour dans son sac. Sa jouissance est parfois bizarre, ou pour le signifier autrement, sa jouissance s’exprime parfois dans le mal. Comme disait Jacques Lacan “l’éthique, c’est choisir le lieu de sa jouissance”. Et lorsque l’inconscient s’exprime ainsi et que l’autre n’accepte pas, “refuse” de devenir la victime, le “déchet”, “l’objet a” comme dirait Lacan, c’est la crise.

Dans le couple, l’on passe son temps à se chercher, à se tourner autour, comme le pigeon le fait avec sa pigeonne, ou le paon avec sa paonne, rapport de séduction, rapport de forces, coup de canif dans le contrat etc.

Jusqu’où m’aime-t-il ou m’aime-t-elle ? Jusqu’où m’aimera-t-il ou m’aimera-t-elle ? Et l’on pousse toujours un peu plus loin les limites de l’amour, pour mieux objectiver, réifier, maîtriser, contrôler l’autre. L’amour est-il l’histoire d’un malentendu ? S’il est déterminé par une programmation inconsciente, est-ce encore de l’amour ? Et quelle est alors la place de l’autre ? Que devient l’éthique ? Souci de l’autre…

La crise ? C’est semblable à du feu. Un couple souffrant, c’est souvent un couple enflammé.  Alors qu’une relation humaine, ce devrait être une alliance intelligente entre l’eau et le feu comme le disent certains Sages.

“Whatever works”

Pourvu que ça marche

Crise couple

Il s’agit d’un film de Woody Allen sorti en 2009. Boris Yelnikoff est un sexagénaire new-yorkais misanthrope, cynique, désabusé. Ancien physicien, il rêve parfois d’avoir été tout près de remporter le Prix Nobel. Après une tentative de suicide qui le rend boiteux, il divorce, renonce à sa vie de grand bourgeois et s’installe dans un petit appartement miteux, consacrant une part de ses journées à donner des leçons d’échecs en plein air à des enfants qu’il malmène et insulte. S’adressant directement à la caméra, il nous raconte sa façon de voir le monde, ses rencontres amoureuses — en particulier avec la très jeune Melodie Saint Anne Celestine, petite provinciale égarée dans la grande ville — et les dérives de ses beaux-parents. Ce récit le conduit à adopter une philosophie très pragmatique, loin des grands principes qui l’animaient : “whatever works” ou “du moment que ça marche”.

Il faut donc que “ça fonctionne” un couple, comme  une machine, mais à quel prix ? Du point de vue de la psychanalyse, il reposerait sur une complémentarité psychique inconsciente. Et le conscient ? Il maintiendrait grâce à des raisons “mûrement réfléchies”, le plus souvent des prétextes empruntées à la rationalité un couple parfois chancelant. C’est dans Psychopathologie de la vie quotidienne que Freud évoque toutes ces ruses du conscient qui ne font que répondre à des raisons profondément enfouies dans l’inconscient. Un couple fonctionne à partir de causes inconscientes. Des causes souvent très primaires, voire primitives. Je me souviens d’un jour où l’une de mes patientes me dit : “mon époux, c’est comme mon père, mais en pire”. Et oui, et lorsque l’on en prend conscience, cela fait mal.

Que signifie le titre du film de Woody Allen ? Pourvu que ça marche ! Est-ce une critique sociale chère à Woody Allen et à certains philosophes du XXe siècle, en particulier, ceux de l’Ecole de Francfort, une dénonciation de la manière dont fonctionnent les couples? Ou au contraire, est-ce une légitimation des couples qui fonctionnent, quel que soit leur fonctionnement ?

C’est en définissant où réside l’essentiel de votre couple, sur quelles fondations il s’est construit, que nous pourrons redonner à cette base force et solidité pour que vous puissiez y voir à nouveau un avenir.

À lire aussi : La thérapie de couple

POUR TOUTE QUESTION, VOUS POUVEZ ME CONTACTER AU 06 10 48 57 98
OU EN CLIQUANT ICI :